Bebitus interroge !ConseilsGrossesseInterviewsMois par mois

Une grossesse chez Bebitus !

mayo 9, 2017 0 commentaire

             Nous avons interrogé Carla, notre employée exemplaire Bebitus et future Maman ! Elle nous confie le déroulement de sa grossesse avec son lot de joies et de surprises le temps d’une interview.  

1. Alors, il est pour quand ce bébé ? 

Je l’attends pour le 3 juillet, même si la date n’est pas définitive et qu’il peut être en avance ou sortir quelques semaines plus tard. J’espère qu’il ne fera pas son difficile… J

  1. Comment vis-tu ta première grossesse? Ce sera tout nouveau pour toi !

Ça se passe super bien !!! Ce n’est pas habituel chez les femmes enceintes mais je ne me suis jamais sentie nauséeuse, je n’ai pas vomi, ni ressenti la fatigue ou un quelconque symptôme dérangeant que j’aurais pu avoir pendant les premiers mois. Rien de rien, je vois juste mon ventre grossir encore et encore!

  1. Quel est le plus bel aspect de la grossesse? Et le plus difficile?

Je crois qu’il y a de nombreux bons moments pendant une grossesse, chaque mois représente un détail unique qui rend la grossesse spéciale.
Le premier mois était spécial puisque je l’ai annoncée à mon conjoint d’une manière originale et amusante. Voir le visage heureux de son conjoint en apprenant la nouvelle n’a pas de prix et c’est un grand moment.
Pour le deuxième mois, j’ai passé ma première échographie et le fait de sentir les battements de cœur d’un être si petit est incroyable et on prend vraiment conscience de la grossesse.
Le troisième mois était le plus émouvant puisque nous l’avons annoncé à la famille. La manière de l’annoncer était également originale et surprenante pour nos deux familles. En plus, c’était pendant la période de Noël et la nouvelle étant d’autant plus magique.
Les mois suivants ont également présenté leur lot de moments uniques et spéciaux, des premiers coups du bébé, en passant par le choix du prénom, etc. Je pense que toutes les futures mères ont un moment spécial à raconter chaque mois, un petit détail qui représente beaucoup et dont elles se souviendront pendant des années. (surtout lorsqu’il s’agit d’une première grossesse)
Le plus difficile de la grossesse, puisque je n’ai pas eu de symptômes dérangeants, était d’arrêter de faire certaines choses qui me plaisaient comme le sport (foot) et ne plus manger certains aliments que l’on nous interdit pendant la grossesse.

  1. Jusqu’à maintenant, quels examens as-tu dû passer pendant ta grossesse? En quoi consistaient-ils ?

Les examens n’ont pas été compliqués. Les premiers mois il s’agit d’analyses de sang, d’échographies pour s’assurer que tout se déroule bien.
L’échographie morphologique est plus longue mais c’est une échographie lors de laquelle on nous passe un appareil sur le ventre avec une sorte de gel donc rien de douloureux ou gênant.
J’ai également passé des tests de sucre, où j’ai dû boire un liquide sucré. C’est un peu plus dérangeant puisqu’il faut être assis une heure sans bouger mais avec un bon livre et de la musique, le temps passe vite!

  1. Qu’as-tu découvert pendant la grossesse, dont personne ne t’avais parlé ?

Pour ma part, j’ai découvert la possibilité de vivre une grossesse sans complications et le bonheur de profiter de chaque moment des différentes étapes.
L’entourage et les réseaux sociaux ont pour habitude de décrire les premiers mois par leurs symptômes dérangeants, les vomis, le sommeil… Mais j’ai appris que chaque grossesse est différente, j’ai laissé de côté la peur de la grossesse, que de nombreuses femmes ressentent. Les grossesses faciles existent aussi !

  1. La campagne ‘Stand Up for a pregnant’ du graphiste Shiyang He critique ceux qui ne laissent pas leur place aux femmes enceintes dans les transports publics car sur leurs téléphones, en train de lire ou d’écouter la musique. De nombreuses mamans se sont exprimées pour reconnaître s’être trouvées dans cette situation à de nombreuses reprises. Et toi? Cela t’es déjà arrivé que l’on ne te laisse pas la place en tant que femme enceinte?

À vrai dire, cela ne m’arrive pas souvent. Étonnement, les jeunes sont ceux qui se lèvent le moins et les plus âgés les premiers à se lever. Je ne veux pas généraliser en mettant tous les jeunes dans le même panier mais, souvent, les jeunes sont sur leur téléphone et vous regardent sans bouger. En ce sens, je crois que certaines valeurs se perdent, au-delà des femmes enceintes, de manière générale, auprès des personnes âgées par exemple, à qui nous devrions laisser la place. Lors de mes voyages en train, je ne vois plus grand monde se lever.

  1. Attendre un bébé et travailler chez Bebitus, représente plutôt un avantage, non ? Être au courant de toutes les nouveautés, c’est plutôt positif ! Qu’as-tu appris grâce à Bebitus, sur les besoins d’une femme enceinte et du bébé ?

C’est un énorme avantage ! Depuis mon premier jour chez Bebitus, je n’arrête pas de découvrir ce nouveau monde et je trouve énormément de variété dans les articles qui existent pour bébés et mamans.
En plus, les formations que nous recevons au sein de l’entreprise sont géniales (sièges auto, articles de marques précises, etc…) et permettent d’en apprendre chaque fois un peu plus sur les différents produits, les normes, et m’aident, à la fois à mieux conseiller les clients, mais aussi à devenir une meilleure future maman.

  1. Quels ont été tes premiers achats pour Joel?

J’ai d’abord dû acheter les ‘’gros’’ produits, comme la poussette, le berceau, et faire des améliorations chez nous, vu que nous n’avons que deux chambres et qu’il a fallu les adapter au petit.
À partir de là, nous avons acheté les petits articles rigolos, comme les sucettes, attache-sucettes, la table à langer, etc
À vrai dire, je crois qu’il faut se retenir, parce qu’en tant que futurs parents, on voudrait tout acheter! J

  1. Merci, Carla !

Des publications qui pourraient vous intéresser...

Écrire un Commentaire