À savoirÀ tableAllaitementCroissanceDe 0 à 6 moisGuide

Allaitement en été : connaissez-vous les changements à adopter ?

junio 22, 2017 0 commentaire

Si vous passez votre premier été avec Bébé, il est important de savoir qu’il faut introduire quelques changements dans l’allaitement maternel pour l’adapter à la chaleur de l’été. Lisez nos conseils et posez-nous des questions en cas de doute ! 

En été, l’allaitement maternel occupe une place encore plus importante parce que le lait maternel est la seule source d’hydratation du nouveau-né. Rappelez-vous que le lait maternel contient 85% d’eau. De cette manière, si vous allaitez votre bébé, il n’est pas nécessaire de lui donner aussi de l’eau, il est préférable d’attendre jusqu’à six mois.

Comme vous l’aurez constaté, votre bébé transpire à cause de la chaleur, il perd donc du liquide et augmente le danger de déshydratation. Pour éviter ce risque, le Comité d’Allaitement Maternel de l’Association Espagnole de Pédiatrie recommande l’allaitement sur demande. C’est-à-dire, donner le sein à chaque fois que votre bébé vous le réclame et pendant le temps qu’il souhaite, sans suivre des heures fixes pour les prises.

Vous remarquerez peut-être qu’en été votre petit ingère une quantité moindre à chaque prise. Nous l’attribuons souvent à la chaleur qui a enlevé l’appétit de votre nouveau-né, mais en réalité il y a une autre explication. À cette époque, votre petit a besoin d’avoir plus de prises de quantité réduite, pour récupérer le liquide qu’il perd avec la transpiration. De plus, n’oubliez pas que le premier flux de lait est plus aqueux, ensuite il est plus dense et nourrissant. C’est pour cela que de nombreux bébés préfèrent prendre seulement la première partie lorsqu’ils ont soif et téter plus longtemps lors d’une autre prise quand ils ont faim.

Il arrive parfois que le bébé décide de terminer sa prise prématurément parce qu’il n’est pas à l’aise ou que le contact avec le corps de Maman lui donne chaud.

Pour l’éviter :
– Cherchez un endroit frais pour donner le sein, mais sans courants d’air directs, en particulier ceux qui viennent de l’air conditionné ou les ventilateurs.
– Choisissez une position dans laquelle vous êtes tous les deux à l’aise. Vous n’êtes pas obligée d’être assise avec Bébé sur vous.
– Pour éviter la chaleur provoquée par le contact direct peau contre peau, vous pouvez intercaler un lange en coton, qui est frais et favorise la transpiration.
– Il faut aussi que le bébé ait le moins de vêtements possible lorsqu’il est au sein, puisqu’en mangeant, sa chaleur corporelle augmente. La couche est souvent suffisante.

Comment la chaleur affecte-t-elle la maman ?

Il faut savoir qu’en plus de la déshydratation provoquée par des températures élevées, la production de lait maternel consomme une quantité considérable des réserves d’eau de votre organisme. Pour cette raison, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments recommande aux femmes allaitantes de boire plus de liquides, au minimum 2,5 litres par jour. Mais il n’est pas nécessaire que ce soit toujours de l’eau : vous pouvez aussi vous hydrater avec du lait, des jus de fruits, des infusions, etc. En revanche, en été et pendant le reste de l’année, vous devez éviter le tabac et l’alcool tant que vous allaitez.

Il y a aussi la légende urbaine selon laquelle certains aliments que nous consommons en été, comme les asperges, l’oignon pour la salade, etc. modifient le goût du lait maternel et sont responsables du rejet de votre sein par votre bébé. Ce n’est pas vrai. Il faudrait ingérer une grande quantité de ces produits pour affecter le goût du lait et il n’y a aucune raison que cela déplaise à votre bébé. De cette manière, en été, essayez de suivre un régime équilibré avec beaucoup de fruits et légumes pour que la production de lait soit bonne et ne vous inquiétez pas pour le goût des aliments.

Dernier point important à prendre en compte, si vous avez choisi l’allaitement maternel au biberonle lait que vous tirez se détériore beaucoup plus vite avec la chaleur. Après avoir utilisé le tire-lait, vous devez mettre le lait dans un récipient de conservation du lait maternel et le garder immédiatement dans le frigo ou au congélateur, selon si vous allez l’utiliser dans les huit heures ou plus tard.

Et vous? Comment se passe votre allaitement maternel ? Avez-vous des astuces à recommander ?

Des publications qui pourraient vous intéresser...

Écrire un Commentaire