À savoirÀ tableConseilsCroissanceDe 12 à 18 moisDe 18 à 24 moisDe 6 à 12 moisÉducationGuidePremières aptitudes

L’alimentation autonome du bébé (baby-led weaning) : une autre manière d’apprendre à votre bébé à manger

julio 25, 2017 1 Commentaire

Lorsque votre bébé commence à manger des aliments solides, vous avez deux possibilités : continuer la méthode des bouillies et les tableaux d’introduction des aliments ; ou essayer le baby-lead weaning ou alimentation à la demande, toujours plus populaire. Savez-vous en quoi cela consiste ?

Le baby-led weaning, également connu sous le nom d’ « alimentation autonome du bébé » ou « diversification alimentaire menée par l’enfant » est une méthode rendue populaire, comme alternative au système traditionnel d’introduction des aliments solides. Elle propose de se passer des bouillies, purées et tableau des aliments et commencer à offrir à votre bébé de la nourriture en petits morceaux à la place pour qu’il la mette dans la bouche et apprenne à manger seul.  Cela se fait à partir de six mois, lorsque l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de commencer à alterner l’allaitement avec l’introduction d’aliments solides.

Cela vous paraît révolutionnaire ? Si on y réfléchit, pas tant que ça : selon ses défenseurs, cette forme de commencer à manger est traditionnelle pour les êtres humains et, de fait, c’est toujours le cas dans les pays où les bouillies et les robots de cuisine ne sont pas répandus. En revanche, broyer mécaniquement la nourriture et la donner mélangée au bébé est « antinaturel » pour les défenseurs du baby-led weaning, puisque cela oblige le bébé à s’habituer à des textures et des saveurs qui ne correspondent pas à des aliments réels. Qui mange des pommes de terre, carottes et haricots verts tout en même temps, et broyés en plus ?

En fait, nous avons tous déjà pratiqué le baby-led weaning en donnant au bébé un morceau de pain ou de biscuit pour qu’il le suce, ou un autre aliment pour voir si ça lui plaît. De plus, il est curieux de remarquer qu’en plus, comme le suggèrent certains expériences, les enfants mangent mieux quand nous les laissons choisir les aliments qu’ils mangent…

En ce sens, les avantages du baby-led weaning sont nombreux :

– Le bébé apprend à manger de manière beaucoup plus naturelle.
– Il explore les textures et saveurs réelles des aliments.
– Il évite le coût et l’effort de préparer des bouillies pour le bébé.
– Le bébé mange ce dont il a besoin sans qu’on l’oblige.
– Il développe les sens et les capacités motrices.
– Il améliore la communication entre le bébé et les parents.
– Il intègre le bébé, qui mange presque la même chose que tout le monde.

Cependant, les inconvénients du baby-lead weaning sont également significatifs :

– En manipulant la nourriture avec les mains, le bébé a tendance à tout tacher.
– C’est une méthode qui demande de la patience pour s’adapter au rythme du bébé.
– Il faut faire attention pour éviter le risque d’étouffement.
– Il n’est pas adapté pour les enfants allergiques ou souffrant d’intolérances alimentaires.
– Tous les enfants ne s’adaptent pas à cette méthode d’apprentissage.

Comme toujours, il faut faire preuve de bon sens : si vous souhaitez essayer l’alimentation à la demande, commencez par lui donner des petits morceaux de nourriture avec lesquels il ne peut pas s’étouffer. Introduisez un nouvel aliment à chaque fois pour vérifier une éventuelle allergie et alternez avec le sein ou le biberon pour qu’il mange suffisamment. Et si cela ne fonctionne pas, n’insistez pas : chaque bébé a son style et beaucoup préfèrent la méthode traditionnelle des bouillies et purées. Enfin, rappelez-vous que vous devez consulter votre pédiatre pour tout doute relatif à l’alimentation de votre bébé.

Que pensez-vous du baby-lead weaning? Ça vous convient ou vous préférez les bouillies ?

Des publications qui pourraient vous intéresser...

1 Commentaire

Jessica agosto 8, 2017 at 9:27 am

Bonjour
Pratiquant la DME avec ma fille, certains points de votre articles m’interpellent et je trouve nécessaire de les corriger.
Concernant les inconvénients tout d’abord :
– certes c’est plus salissant mais quand les enfants commencent à manger seul à la cuillère, ils ont tendance à en mettre partout également,voire plus. Travaillant auprès de jeunes enfants, je trouve que les bébés ayant fait la DME en mettent même moins partout que les bébés ayant commencé par des purées.
– l’étouffement n’est pas plus fréquent qu’avec les purées, avec laquelle un bébé peut également s’étouffer. Attention à ne pas confondre étouffement et GAG reflex, qui protège de l’étouffement justement
– il n’y a aucun soucis pour les bébés souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires. En cas d’antécédent familial il est conseillé de faire sur plusieurs jours les allergènes éventuels.

Concernant le début de la DME, il est conseillé au contraire de donner des morceaux de la taille du poing, de taille supérieur à la trachée. De toute manière en cas de morceaux trop petits, les enfants ne pourront pas les attraper seuls. Je vous conseille l’excellent site Bébé mange seul, véritable référence sur la DME ainsi que les différents groupes Facebook sur l’alimentation autonome.

Répondre

Écrire un Commentaire