À savoirCroissanceDe 12 à 18 moisÉducationGuideHygiènePremières aptitudesSanté

La fin des couches : ce qu’il faut savoir

mayo 31, 2018 0 commentaire

Votre bébé grandit et il est bientôt temps de dire adieu aux couches ? Ce n’est jamais facile. La mission ” Fini les couches” est souvent source de doutes chez les parents. Mais, pas de panique !  Voici nos meilleurs conseils ci-dessous. 

Quel est le bon âge pour arrêter les couches ?

Il n’existe aucun âge « officiel » pour arrêter les couches. Les petits commencent à contrôler les sphincters à partir de deux ans, mais il est important de faire attention aux signes qui indiquent que votre bébé est prêt à franchir le cap. Par exemple, la couche est moins souvent mouillée, il fait preuve de curiosité sur le fonctionnement des toilettes, il commence à se plaindre que la couche le gêne ou il se l’enlève, etc.

Quelle est la meilleure époque de l’année pour arrêter les couches ?

La majorité des parents commencent la mission ”Fini les Couches” quand le beau temps arrive. Au printemps ou en été, les bébés portent moins de vêtements, il est donc plus facile de les déshabiller quand ils ont besoin d’aller aux toilettes ou de les changer en cas d’accident. Aussi, si le bébé est censé commencer l’école l’année suivante, on vous demandera qu’il soit propre. Il vaut donc mieux anticiper et commencer à le préparer.

Combien de temps mettra mon bébé à ne plus avoir besoin de la couche ?

Certains enfants apprennent à aller aux toilettes en deux jours, alors que d’autres prennent des semaines ou des mois à s’y habituer. Sur Internet, vous trouverez de nombreuses méthodes « magiques » pour arrêter les couches en un temps record, mais rien ne garantit qu’elles marcheront. Chaque bébé est unique et apprend la propreté à son rythme.

Le contrôle des sphincters est quelque chose de volontaire ?

Même si contrôler les sphincters est un réflexe inconscient pour les adultes, il est important de garder en tête que nous avons tous dû apprendre à le faire quand nous étions petits. De la même manière, nous avons tous appris à manger, à marcher, etc. Ce n’est pas une question de volonté. Comme tout processus d’apprentissage, le contrôle des sphincters demande des règles, de la patience et une grande compréhension afin que l’enfant y parvienne.

Les récompenses et les punitions fonctionnent-elles ?

Les récompenses et les punitions ne sont pas recommandées. Comme précisé, il ne s’agit pas d’une question de comportement : votre bébé peut avoir un « accident » à tout moment, sans le vouloir. Aucune correction ou réprimande n’évitera qu’il se fasse pipi dessus. Par exemple, s’il est trop excité par quelque chose et qu’il oublie de demander d’aller aux toilettes, cela ne sera pas de sa faute. Il est conseillé de féliciter le bébé quand il progresse et de lui rappeler comment faire s’il le fait mal, mais sans en faire un drame.

Comment puis-je apprendre à mon bébé à aller aux toilettes ?

En plus de lui expliquer qu’il doit demander pour aller aux toilettes quand il en a envie, il est souvent utile de lui lire une histoire en rapport, ainsi que de lui faire voir comment maman, papa ou ses frères utilisent les toilettes. N’oubliez pas que les bébés apprennent par imitation et qu’il n’y a pas de meilleure stimulation que de faire « comme les grands ».

Il vaut mieux avoir un pot ou un réducteur de WC ?

Lors de la première étape, l’idéal est de commencer avec un pot . Les adaptateurs et réducteurs de WC, réhausseurs, etc. sont utiles dans un second temps, lorsque le bébé est déjà un peu plus grand et contrôle le fait d’aller aux toilettes. N’oubliez pas que, pour un enfant très jeune, se hisser et s’asseoir sur les WC peut être un processus difficile et que cela peut effrayer au départ.

Comment doit-être le pot ?

Il vaut mieux choisir un pot simple, qui ne soit pas très grand et ait une base stable. Il est recommandé que le pot ne dispose pas d’éléments ludiques qui peuvent distraire inutilement le bébé pendant le processus d’apprentissage. Les pots ne sont pas des jouets et il est donc inutile qu’ils disposent de sons ou de lumières pour qu’ils remplissent leur fonction.

Où faut-il mettre le pot ?

Le pot doit être, de préférence, dans les toilettes pour que le bébé commence à apprendre que c’est l’endroit où l’on fait ses besoins. Gardez en tête qu’il était naturel pour le bébé de faire ses besoins n’importe où lorsqu’il portait des couches. Vous pouvez aussi lui apprendre qu’il faut se laver les mains après être allé aux toilettes.

Est-il recommandé de retirer le pot d’un coup ?

Il ne faut pas être pressé. Il est plus conseillé de commencer par expliquer au bébé qu’il doit vous prévenir quand il souhaite aller aux toilettes et l’asseoir régulièrement sur le pot pour qu’il comprenne peu à peu sa fonction. Durant cette phase, vous pouvez utiliser des couches élastiques de type « pull-up », que lui-même puisse baisser et remonter comme s’il s’agissait de sous-vêtements. Une fois que cette partie est maîtrisée, vous pouvez remplacer la couche par des caleçons ou culottes.

Quand faut-il retirer la couche pour la nuit ?

Le contrôle nocturne des sphincters est un processus qui met plus de temps. Même si vous avez retiré la couche pour la journée, votre bébé en aura sûrement besoin pour la nuit pendant encore quelques mois (voire des années). N’oubliez pas que mouiller le lit la nuit (énurésie nocturne) est considéré comme « normal » jusqu’à cinq ans. Lors de cette étape, vous pouvez utiliser des couches pyjama qui sont plus discrètes.

Vous avez des doutes concernant l’arrêt des couches ? Demandez-nous !

Des publications qui pourraient vous intéresser...

Écrire un Commentaire